Ciné Débat : "Liberté égalité laïcité"

20231208 FimDebat LibEgLaic VF

 

Le 9 décembre 1905, l’Assemblée Nationale adoptait la loi de séparation des Églises et de l’État.
Cette loi française codifie le principe de laïcité.
Chaque année, le Comité Départemental d’Action Laïque s’attache à célébrer l’anniversaire de cette adoption et à donner à voir les actions mises en œuvre pour développer la liberté de conscience des enfants, développer l’esprit critique, cultiver l’égalité entre les filles et les garçons, et toutes les initiatives pédagogiques qui construisent concrètement la citoyenneté des nouvelles générations.

Cette année, le CDAL a choisi de programmer un ciné-débat :

  • Vendredi 8 décembre 2023
  •  20 H
  • Patronage Laïque de Niort au 40, rue de la Terraudière

Avec ses partenaires, attachés aussi au principe de laïcité, il y invite à une projection du documentaire de Jean CREPU : « Liberté, égalité, laïcité »*.
Le visionnage permettra d’introduire des échanges sur l’actualité du principe de laïcité, sur la manière dont les valeurs de la République sont comprises et transmises et sur le rôle de la communauté éducative face à ce défi.


*

Jean Crépu, le réalisateur de "Liberté, égalité, laïcité" est allé à la rencontre d'élèves de CM2 et de collégiens. Il a choisi des établissements où la mixité culturelle n'est pas qu'une vue de l'esprit. C'est le cas au collège Geneviève Anthonioz de Gaulle à Cluses. Près de 1000 élèves, de tous milieux et de toutes origines. Un mélange commencé dans les années 70 avec l'arrivée, liée à l'industrialisation, de populations étrangères.

Tout comme le principe de laïcité est le fondement de l'école républicaine, les valeurs de notre République sont le socle censé garantir la cohésion sociale. Mais les mots "liberté, égalité, laïcité" ont-ils encore du sens aujourd'hui ? Comment sont-ils partagés et transmis à l'école ? Tourné dans différents établissements scolaires, un an après l'assassinat de Samuel Paty, le film de Jean Crépu donne la parole aux élèves et aux enseignants. Une vraie leçon d'instruction civique.

" Je suis croyant à rien, dit un môme de CM2. Mais dans la classe, il y en a qui croient et chacun est libre de croire ou pas. Moi, ça ne me gêne pas. »

Ça serait tellement simple si tous raisonnaient comme cet enfant. En une phrase, il pose le principe de laïcité dans lequel "chacun est libre de croire ou de ne pas croire". C'est l'un des fondements du système éducatif français depuis la fin du XIXe siècle. Et si la laïcité est un principe de l'école c'est parce qu'elle instaure l'égalité de tous au regard de la loi commune, d'exercer librement un culte et d'exprimer son attachement aux principes républicains.

Qu'en reste-t-il aujourd'hui ? Comment les valeurs de la République sont-elles comprises et transmises aux adultes de demain ? C'est l'un des défis de l'Education Nationale.