Ligue de l'enseignement des deux sevres

Bonjour Kamel, aujourd’hui le nouveau « Zoom sur… » est dédié à l’association que tu présides. Au sein de l’Ufolep des Deux-Sèvres nous avons plus l’habitude de parler d’activités cyclistes (VTT, cyclosport et cyclocross) et d’activités motorisées (Auto et moto). C’est donc l’occasion de montrer aux lecteurs qu’il n’y a pas que ces disciplines qu’il est possible de pratiquer au sein de notre mouvement et que d’autres associations choisissent de développer leurs activités sportives sous l’égide de l’Ufolep.

positif urban club

Pour commencer depuis quand est créée ton association et quels sont ses objectifs ?

Les statuts ont été déposés le 21 avril 2016, elle est donc toute récente. Son objectif est de faire découvrir diverses activités sportives au public. Du point de vue pédagogique c’est leur donner envie, de se fixer des objectifs et de les atteindre. Sachant qu'un certain nombre d'entre eux n'ont pratiquement jamais pratiqué d'activités physiques et sportives depuis le collège ou le lycée.

Il y a un autre objectif dans cette association. Nous souhaitons redonner confiance en soi aux adhérents (pour ceux qui en ont besoin) afin que ceci se répercute dans leur vie quotidienne (familiale, professionnelles, etc.). Nous donnons de l’importance à l’alimentation et à la canalisation de l’énergie afin que l’esprit soit en accord avec le corps. Nous sommes là pour accompagner les adhérents dans la réalisation de leurs objectifs à travers diverses activités techniques et  gymniques de la forme et de la force afin de transformer les énergies négatives en énergies positives.

L'association à une autre priorité qui est  de  mettre l'accent sur la mixité sociale, le respect et la discipline que véhicule le sport. Quelques soit la  catégorie socio professionnelles des adhérents de Niort et ses alentours. Le sport est universel.

Et concrètement quelles activités sportives y sont proposées ?

Diverse activités peuvent être pratiquées au sein de notre association :

Fitness, boxe éducative, fit boxing, musculation, cardio et endurance. Nous utilisons l’outil boxe (sans mise de gants) pour travailler sur tous les aspects physiques et psychologiques qui tournent autour de l’activité boxe. Nous avons aussi mis en place un créneau de futsal et bientôt des séances de piscine seront proposées aux adhérents.

Tout le monde peut y participer ou faut il avoir un âge minimum ?

Pour le moment nous avons limité l’accès aux personnes âgées d’au moins 16 ans. Les horaires d’activité que nous proposons ne sont pas adaptés aux plus jeunes car les entrainements sont souvent à 20h le soir.

Où peut-on vous trouver sur Niort ?

Dans diverses salles, un lundi sur deux au gymnase des Gardoux à Saint-Liguaire (ASPTT) pour pratiquer des activités comme le futsal. Le mardi à la salle Pissardant pour le cardio, l’endurance, le renforcement musculaire et la boxe éducative. Le jeudi nous avons un créneau à la salle de remise en forme Wake Up qui est notre partenaire. Le vendredi pour le cours de fitness en lien avec la boxe nous sommes à la salle André DUTEL au Clou-Bouchet.

kamel

Pourquoi avoir choisi l’Ufolep ?

Tout d’abord nous y avons été orientés par la mairie de Niort au vu de notre profil multisports. Notre souhait n’est pas de développer la compétition, c’est aussi pour cela que nous n’avons pas choisi une fédération délégataire. Notre volonté est de donner à nos adhérents l'envie de se surpasser eux-mêmes.

D’où t’es venue cette idée ?

Nous avons (avec Dominique et Bila) longtemps été pratiquant de boxe anglaise et Thaïlandaise. Notre idée était de créer une association où il est possible de découvrir plusieurs activités sans devoir prendre de licence dans différents clubs. Par la suite si un adhérent souhaite se spécialiser dans une discipline, nous pourrons l’orienter dans un club existant sur le niortais. Nous souhaitons aussi mettre en place des échanges avec différents clubs sportifs, tous sports confondus.

Si j’ai bien compris c’est ta première expérience de dirigeant bénévole, quelles sont les difficultés que tu as pu rencontrer ?

La première difficulté quand on se lance c’est la partie administrative mais l’équipe de l’Ufolep 79 (Sarah, Evelyne et Alexis) nous a accompagné là-dessus. L’autre difficulté rencontrée est sur le plan financier. Nous avons commencé avec 0 euros comme beaucoup d’associations.

Une satisfaction ?

Le fait de pouvoir transmettre un savoir, de voir les adhérents heureux de participer et de nous faire des retours positifs. Je peux également compter sur des membres du bureau dynamiques et volontaires (Dominique, Bila, Samira, Katia), sans qui cette association ne pourrait être à la hauteur de ses objectifs.

Aujourd’hui combien de personnes comptes-tu au sein de l’association ?

Nous sommes 5 au sein du bureau et au total 38 adhérents au sein de Positif Urban Club.

Nous tenons à remercier Madame Régine Gallot du service des sports de la Mairie de Niort, Mustapha de la MPT du Clou-Bouchet, la ville de Niort, le CLN Boxe, sa Salle de remise en forme Wake Up et Phenix Sécurité 79 pour leurs soutiens.

Vous pouvez nous retrouver sur notre pagefacebook logo fr n8e0jx na6nj9 Positif Urban Club