Ligue de l'enseignement des deux sevres

photo de rentr+®e de l'+®cole de VTT 2017.jpgDepuis quand est créée votre association et quels sont vos objectifs ?

Le club de VTT a été créé en 1987.

L’école de VTT a pour sa part été créée en 1998.

Nous fêtons le 23 janvier prochain les 30 ans du club en invitant tous les membres de l’association depuis sa création à une soirée spectacle.

Une section marche regroupe quelques randonneur pédestres.

Quel est le public accueilli et à partir de quel âge ?

L’école de VTT fonctionne tous les samedis grâce à une quarantaine de bénévoles moniteurs et accompagnateurs adultes et ados, qui encadrent les 50 jeunes pratiquants.

13 bénévoles ont suivi en 2017 la formation qualifiante UFOLEP pour rejoindre le rang des moniteurs.

Grace à cette forte mobilisation l’école propose un encadrement spécifique en fonction du niveau, adapté à la tranche d’âge des enfants pour une pratique en toute sécurité et qui a pour objectif l’apprentissage, le progrès, le dépassement de soi et le plaisir.

Différents types de séances sont proposées aux enfants : maniabilité orientation, randonnée etc… au départ de Villiers en Plaine mais également au départ de communes alentours pour découvrir de nouveaux terrains de jeux.

Les jeunes retrouvent aussi ceux des autres écoles de VTT du département, sur leurs terrains, pour des rencontres amicales.

En fin d’année, l’ensemble de l’école de VTT et de membres de l’association est invitée le temps d’un week-end à partager un moment convivial autour d’activités sportives variées : en 2017 à La Tranche sur Mer, catamaran, planche à voile, paddle et optimiste étaient au programme. Nous avons pour projet en 2018 d’amener les enfants découvrir le vélo de descente à Super Besse.

L’école accueille les enfants dès 7 ans.

Pourquoi avoir choisi l'UFOLEP ?

Nous avons choisi l’UFOLEP car c’est la « fédération » qui reflète le plus notre fonctionnement et mentalité. C’est-à-dire pour les relations faciles et de proximité, son écoute et son côté familiale. On est là avant tout pour s’amuser et partager de bons moments ensembles.

En tant que dirigeant, membre de l’association, avez-vous rencontré des problèmes ? Quel type de problème ? Avec l’UFOLEP ? Au sein du club ?

A un certains moments de la vie du club il a été difficile de motiver des personnes pour devenir moniteurs et accompagnateurs. Mais nous sommes très contents d’avoir pu cette année engager 13 personnes dans la formation de moniteurs et ce n’est pas fini.

Nous apprécions tout particulièrement la souplesse d’Alexis pour l’organisation de la formation des moniteurs qui nous a permis de passer un cap délicat ou nous n’avions plus sur le club que 5 moniteurs opérationnels

Nous avons aussi beaucoup apprécié la conférence sur la préparation physique que nous a proposée l’UFOLEP l’hiver dernier.

Il y a également eu des décisions dans le club car les envies des uns et des autres étaient différentes.

Etes-vous fière du développement de votre association ? Dans les années futures que souhaiteriez-vous ?

Nous sommes très contents d’avoir pu cette année engager 13 personnes dans la formation de moniteurs et ce n’est pas fini…

Cette année nous avons un record de licenciés avec près de 90 personnes 

Les manifestations que nous organisons sous plutôt plébiscités et on s’amuse bien en les organisant même si cela demande de l’engagement et du travail.

fomation des moniteurs 2017.jpg

Combien de personne comptez-vous au sein de votre association ? (Bénévoles, licenciés…)

Pour la saison 2017-2018, nous comptons 51 jeunes âgés de 7 à 18 ans et 37 adultes licenciés.

Nos principaux bénévoles pour les bénévoles sont nos licenciés et les parents des enfants licenciés mais également des bénévoles d’autres associations et d’ancien membres du club qui nous donne un coup de main pour les différentes manifestations que nous organisons.

Participer vous et organisez-vous des championnats, rassemblements ? Comment cela se déroule-t-il ?

Rencontre des écoles de VTT UFOLEP

Nous organisons une des rencontres des écoles vtt du 79 tous les ans afin de permettre à nos jeunes de 7 à 15 ans de découvrir la compétition au niveau départemental et de rencontrer de nouvelles personnes.

Semi nocturne de VTT

Nous organisons également au mois de juin chaque année une course en relai sur une durée de 6h en semi nocturne dans le parc du château de Villiers en Plaine. Cette course est ouverte à tout le monde, licenciés UFOLEP ou encore non licenciés. La prochaine édition aura lieu le 9 juin 2018.

La Virorégalade

En 2017 nous avons lancé la première édition de notre marche gourmande qui a réunie 112 randonneurs qui ont au fil du trajet dégusté des produits locaux et participé à des ateliers de découverte de la faune et de la flore de la plaine. Vous retrouverez la Virorégalade en 2018 associée à la semi nocturne.

La Virogâtinaise

Chaque lundi de pâques marcheurs et Vététistes parcourent les chemins au départ de Champbertrand. 415 randonneurs y ont participés en 2017 et nous attendons un nombre record de participants pour la 20ème édition le 2 avril 2018.

 

Le championnat UFOLEP VTT

Chaque année certains pratiquants jeunes et moins jeunes vont défendre les couleurs du club lors des différentes manches du championnat UFOLEP VTT.

Pour le championnat 2017, petits et grands jarrets ont remporté entre autres deux titres de champion départemental et un titre de champion régional. 7 coureurs ont été se mesurer à ceux de toute la France lors du championnat national à Bonnières sur Seine (Yvelines).

Les randonnées VTT dominicales

A l’occasion de randonnées locales voire nationales certains se retrouvent pour découvrir de nouveaux sentiers : Ronce Les Bains (17), Les Monts d’Arrée (79) …

Nous prendrons part avec enthousiasme à l’organisation de national de VTT en 2019 en Deux-Sèvres en nous occupants de l’animation.

Quels sont les valeurs défendues par votre association et celles que vous transmettez à vos licenciés ?

Nous souhaitons avant pratiquer le VTT de manière ludique et convivial pour partager de moments agréables dans le respect de tous.

Nous voulons rendre le VTT accessible à tous et que chacun à son niveau obtienne de bonnes sensations en pleine nature et apprenne à mieux se connaitre et à se dépasser.

Pour terminer ou peut ton trouver votre association ?

L’association utilise un local mis à sa disposition par la Mairie dans le château de Villiers en Plaine situé dans le parc pour stocker son matériel, ses réunions etc…

Site : www.facebook.com/acvtt

Contact : acv.vtt79@gmail.com ou 06 86 89 73 39

Amaride

Bonjour Kamel, aujourd’hui le nouveau « Zoom sur… » est dédié à l’association que tu présides. Au sein de l’Ufolep des Deux-Sèvres nous avons plus l’habitude de parler d’activités cyclistes (VTT, cyclosport et cyclocross) et d’activités motorisées (Auto et moto). C’est donc l’occasion de montrer aux lecteurs qu’il n’y a pas que ces disciplines qu’il est possible de pratiquer au sein de notre mouvement et que d’autres associations choisissent de développer leurs activités sportives sous l’égide de l’Ufolep.

positif urban club

Pour commencer depuis quand est créée ton association et quels sont ses objectifs ?

Les statuts ont été déposés le 21 avril 2016, elle est donc toute récente. Son objectif est de faire découvrir diverses activités sportives au public. Du point de vue pédagogique c’est leur donner envie, de se fixer des objectifs et de les atteindre. Sachant qu'un certain nombre d'entre eux n'ont pratiquement jamais pratiqué d'activités physiques et sportives depuis le collège ou le lycée.

Il y a un autre objectif dans cette association. Nous souhaitons redonner confiance en soi aux adhérents (pour ceux qui en ont besoin) afin que ceci se répercute dans leur vie quotidienne (familiale, professionnelles, etc.). Nous donnons de l’importance à l’alimentation et à la canalisation de l’énergie afin que l’esprit soit en accord avec le corps. Nous sommes là pour accompagner les adhérents dans la réalisation de leurs objectifs à travers diverses activités techniques et  gymniques de la forme et de la force afin de transformer les énergies négatives en énergies positives.

L'association à une autre priorité qui est  de  mettre l'accent sur la mixité sociale, le respect et la discipline que véhicule le sport. Quelques soit la  catégorie socio professionnelles des adhérents de Niort et ses alentours. Le sport est universel.

Et concrètement quelles activités sportives y sont proposées ?

Diverse activités peuvent être pratiquées au sein de notre association :

Fitness, boxe éducative, fit boxing, musculation, cardio et endurance. Nous utilisons l’outil boxe (sans mise de gants) pour travailler sur tous les aspects physiques et psychologiques qui tournent autour de l’activité boxe. Nous avons aussi mis en place un créneau de futsal et bientôt des séances de piscine seront proposées aux adhérents.

Tout le monde peut y participer ou faut il avoir un âge minimum ?

Pour le moment nous avons limité l’accès aux personnes âgées d’au moins 16 ans. Les horaires d’activité que nous proposons ne sont pas adaptés aux plus jeunes car les entrainements sont souvent à 20h le soir.

Où peut-on vous trouver sur Niort ?

Dans diverses salles, un lundi sur deux au gymnase des Gardoux à Saint-Liguaire (ASPTT) pour pratiquer des activités comme le futsal. Le mardi à la salle Pissardant pour le cardio, l’endurance, le renforcement musculaire et la boxe éducative. Le jeudi nous avons un créneau à la salle de remise en forme Wake Up qui est notre partenaire. Le vendredi pour le cours de fitness en lien avec la boxe nous sommes à la salle André DUTEL au Clou-Bouchet.

kamel

Pourquoi avoir choisi l’Ufolep ?

Tout d’abord nous y avons été orientés par la mairie de Niort au vu de notre profil multisports. Notre souhait n’est pas de développer la compétition, c’est aussi pour cela que nous n’avons pas choisi une fédération délégataire. Notre volonté est de donner à nos adhérents l'envie de se surpasser eux-mêmes.

D’où t’es venue cette idée ?

Nous avons (avec Dominique et Bila) longtemps été pratiquant de boxe anglaise et Thaïlandaise. Notre idée était de créer une association où il est possible de découvrir plusieurs activités sans devoir prendre de licence dans différents clubs. Par la suite si un adhérent souhaite se spécialiser dans une discipline, nous pourrons l’orienter dans un club existant sur le niortais. Nous souhaitons aussi mettre en place des échanges avec différents clubs sportifs, tous sports confondus.

Si j’ai bien compris c’est ta première expérience de dirigeant bénévole, quelles sont les difficultés que tu as pu rencontrer ?

La première difficulté quand on se lance c’est la partie administrative mais l’équipe de l’Ufolep 79 (Sarah, Evelyne et Alexis) nous a accompagné là-dessus. L’autre difficulté rencontrée est sur le plan financier. Nous avons commencé avec 0 euros comme beaucoup d’associations.

Une satisfaction ?

Le fait de pouvoir transmettre un savoir, de voir les adhérents heureux de participer et de nous faire des retours positifs. Je peux également compter sur des membres du bureau dynamiques et volontaires (Dominique, Bila, Samira, Katia), sans qui cette association ne pourrait être à la hauteur de ses objectifs.

Aujourd’hui combien de personnes comptes-tu au sein de l’association ?

Nous sommes 5 au sein du bureau et au total 38 adhérents au sein de Positif Urban Club.

Nous tenons à remercier Madame Régine Gallot du service des sports de la Mairie de Niort, Mustapha de la MPT du Clou-Bouchet, la ville de Niort, le CLN Boxe, sa Salle de remise en forme Wake Up et Phenix Sécurité 79 pour leurs soutiens.

Vous pouvez nous retrouver sur notre pagefacebook logo fr n8e0jx na6nj9 Positif Urban Club

#6 DécOuvrez la grImpe d’Arbres avec Arboricime

Bonjour David, fraichement président d’une toute nouvelle association sur le bassin niortais, tu vas pouvoir profiter de ce « Zoom sur n°#6 » pour nous la faire découvrir.

Logo arboricime

Arboricime, c’est quoi le concept de cette association ?

Arboricime a pour principal objectif de faire découvrir la pratique de la grimpe d’arbre. En quelques mots, il s’agit d’évoluer dans des arbres, avec du matériel adapté, sans aucune installation préalable. De retour sur la plancher des vaches, tout le matériel est retiré. Il s’agit donc d’une activité qui se pratique avec un grand respect pour les essences grimpées.

Peux‐tu nous expliquer ton parcours en tant que grimpeur ?

J’ai découvert la grimpe d’arbre sur internet il y a 6 ans et c’est pour mon anniversaire que je suis parti à Tours pour un séjour en hamac dans une forêt de chênes. Après ces 2 jours perchés, je suis devenu totalement accro et après avoir suivi 2 stages de grimpe en autonomie, j’ai investi dans mon premier pack de grimpe.

Qu’elle est la différence entre grimpe d’arbre, accrobranche et parcours acrobatiques en hauteur ?

Tout commence en 1989 quand une équipe d’élagueurs et quelques autres passionnés Ardéchois décident de créer une activité pour faire découvrir la grimpe d’arbre. Ils nomment cette activité l’accrobranche et leur association les Accrobranchés. En parallèle, plusieurs parc aventure se créés et proposent d’évoluer sur des parcours en hauteur pré‐installés dans les arbres. Le grand public fait rapidement l'amalgame et le terme accrobranche devient, dans le langage populaire, synonyme des parcours acrobatiques en forêt. Après quelques temps de lutte pour conserver leur nom (déposé à l’INPI), les accrobranchés finissent par renommer l’activité grimpe d’arbres. Maintenant pour répondre plus précisément à la question de la différence entre les deux activités, d’un côté, vous avez les parcours acrobatiques avec un chemin pré‐équipé qu’il faut suivre, d’un autre, la grimpe d’arbre où vous tracez vous même le chemin, pouvez passer d’arbres en arbres, poser une slackline, un hamac la différence dans la pratique c’est la liberté d’évoluer. Ensuite, l’autre grosse différence c’est l’impact sur l’arbre puisque même s’il ne peut être nul, il est fortement réduit en grimpe d’arbre. Les équipements sont conçus pour occasionner le moins de frottements possible, rien n’est laissé à poste et on veille à ne jamais surexploiter un site.

Qui peut monter dans les arbres ? Faut‐il des capacités physiques spécifiques à cette discipline ?

Absolument tout le monde peut grimper et évoluer dans les arbres même si on choisira des sites en fonction des grimpeurs : avec des branches basses, avec beaucoup de hauteur cette activité est riche de la diversité que nous offrent les arbres.

arboricime

Concernant le matériel, il faut prévoir un budget de quel montant environ ?

Comme pour toutes les disciplines, le prix de l’équipement peut fortement varier.

Pour un pratiquant qui souhaite venir avec nous, l’achat de départ sera son propre équipement qui comprend un harnais de travail en hauteur, un casque type escalade + 2 mousquetons triple sécurité. Pour un matériel de bonne qualité il faut compter 140pour l’ensemble, soit le prix d’une bonne paire de chaussure de running, sauf qu’il ne sera pas utile d’en racheter l’année prochaine, on on est tranquille pour plusieurs années ;‐)

Par la suite, d’autres éléments pourront être achetés comme des cordes (spécifiques à l’activité), des longes de sécurité pour la grimpe en totale autonomie etc.

Pourquoi avoir choisi l’Ufolep ?

L’UFOLEP m’a été recommandée par un grimpeur Alsacien qui a monté une association de grimpe d’arbres il y a 2 ans. Dès mon premier contact j’ai su que ça allait coller, l’UFOLEP est très pro dans son approche, le risque grimpe d’arbre évalué et de part son implication dans la vie scolaire, l’UFOLEP jouie d’une excellente réputation.

Si je veux pratiquer de l’accrobranche dans club, qu’elles sont les conditions, lieu de pratique, programmation, etc.

Nous sommes en train de travailler avec la ville de Niort pour disposer de sites permanents de grimpe pour l’année 2016, à partir de là, nous allons organiser des sorties dédiées à la découverte de l’activité. Si des personnes souhaitent juste venir de temps en temps, elles pourront simplement se positionner sur ces sorties. Pour ceux qui souhaitent venir plus régulièrement, elles devront s’équiper a minima et pourront participer à toutes les sorties organisées.

Pour en savoir plus, il suffit de suivre notre page Facebook

facebook logo fr n8e0jx na6nj9

 

ARP (iX) et VTT (iX) au LambOn

Ce n’est pas dans un village peuplé d’irréductibles gaulois mais bien au plan d’eau du Lambon (Prailles) que se sont retrouvés des passionnés du VTT les 5 et 6 juillet 2015.Image 24h Touchée par une météo chaotique lors de la dernière édition, l'équipe de l'ARP (Aigonnay Raid Passion) 79 a pu évoluer sous un soleil de plomb. Les derniers mois consacrés à prier Râ (dieu du soleil dans l’Egypte antique) ont porté leurs fruits. Et pour épauler le Grand Jules Cés... heu pour épauler Francois PAPOT, c'est un bataillon de plus de 80 personnes, fidèles au poste qui se sont relayées tout le week end pour maintenir le camp de base en activité et assurer la sécurité de chacun des occupants et assaillants. Contrairement à ce que les hommes en rouge (Romains) ont l'habitude de proposer face à l'attaque de l'ennemi (Gaulois), la traditionnelle stratégie de la tortue romaine n'était pas de mise. Elle se serait même révélée inefficace. En effet, les bénévoles de l'ARPix 79, reconnaissables avec leurs T-Shirt rouges, étaient présents tout au long du parcours et ce à n'importe quel moment de la journée...et de la nuit.Je pense que les nombreuses relèves de la garde ARPix ont été appréciées par chacun des bénévoles présents.

Image 2 24h VTTC’est ainsi que les fous du guidon ont pu s’en donner à cœur joie durant 24 heures. Seul ou par équipe de huit maximum, les coureurs se sont engagés dans une course folle. Pour certain l’objectif était la gagne, pour d’autres il fallait juste faire mieux que l’an dernier. Enfin, le principal objectif à atteindre pour tous a été la recherche de plaisir et de convivialité. Pour cela, l’équipe de l’ARP 79 s’en est donné les moyens. Sur le plan technique le parcours a été raccourci (7 kms contre 9 kms l’an dernier) et les points les plus techniques ont été supprimés . De plus, potions magiques et groupes de musique étaient présents pour motiver les sportifs et divertir les curieux. De quoi oublier que certains maudissaient le moment où ils se sont dit : « allez cette année je m’inscris aux 24 Heures VTT du Lambon ». Et oui tout le monde ne s’appelle pas Obélix et n’est pas tombé dans la marmite étant petit.

300... Non pas en référence au film de Zack Snyder sur Léonidas roi Sparte.... mais 300 comme le nombre de personnes qui ont eu le courage de participer à cette 6ème édition. Partoutatix... Ils sont fous ces Vététix ! ! Vous allez me dire, 300 Gaulois contre 80 Romains la bataille était mal engagée. Mais vous l'avez bien compris, tous ces protagonixes (ou protagonistes je ne sais plus très bien maintenant) se sont retrouvés non pas pour une grosse rixe, mais pour une prise de risques et un week end magix (ique).

Pour revivre la course en caméra embarquée cliquez sur l'image ci-dessous:

ARP 79